Cette visite m'a éblouie. Le mot n'est pas trop fort. Ce fut un enchantement.

Ici pas de murs froids, ni de faute de goût.

Ici à tout instant, je m'attendais à rencontrer la maitresse des lieux, aux détours d'un couloir. Peut-être même serais-je invitée à boire un thé en sa compagnie autours de ces petites tables chargées de vaisselles précieuses et de petits fours. Les fleurs sont fraîches, les pendules sont à l'heure, les photos de famille sont là.

Un château habité, aimé, choyé.

Des pièces meublées et peintes avec talent. Il y a de la jeunesse dans ces lieux. Il faut dire que la chatelaine est jeune, plus jeune que moi, d'après mes calculs, et cela se sent.

Ce fut, Madame, un privilège d'entrer chez vous...

C'est vraiment ainsi que j'ai vécu cette visite.

Mais place aux photos

P1130956

P1130963

P1130964

P1130966

P1130969

P1130970

P1130971

P1130972

P1130973

P1130974

P1130975

P1130979

P1130981

Peut-être est-ce suffisant pour aujourd'hui...

Suite au prochain épisode.

Bisous à toutes et tous

Frédérique